Accueil / Les champions en titre s'imposent à Barcelone

Photo © Jakob Ebrey Photography

Les champions en titre s'imposent à Barcelone

LMC - 20/07/2019 - Jeff CARTER

Respectivement titrés en 2018 en LMP3 et GT3, DKR Engineering et Kessel Racing ont remporté leur catégorie à l'issue de la première course Michelin Le Mans Cup disputée sur le circuit de Barcelone-Catalunya.

La Norma n°3 de DKR Engineering s'est imposée après que la Norma n°39 de Graff, leader de la course, ait été sanctionnée d'un drive-through (passage obligatoire à vitesse réduite par la voie des stands) après une collision avec la Ferrari n°51. Une fois en tête, Laurents Hörr remporte la course avec plus de 16 secondes d'avance sur la Norma n°2 de Colin Noble (Nielsen Racing).

La Ferrari n°8 de Kessel Racing termine victorieuse avec une marge très confortable sur le reste du plateau GT3. La Porsche n°88 d'Ebimotors prend le commandement au feu vert mais est pénalisée d'un drive-through pour départ anticipé. Sergio Pianezzola prend alors la tête avant de passer le volant à Giacomo Piccini, sur la route de leur deuxième victoire de la saison 2019.

La Michelin Le Mans Cup sous le beau ciel bleu d'Espagne

Après un faux départ et deux tours de formation, la manche espagnole de la Michelin Le Mans Cup 2019 prend son envol, avec en tête la Norma n°39 d'Adrien Chila devant la Norma n°3 de François Kirmann, qui reste dans le rythme du leader.

Troisième, la Ligier n°90 d'Alexander Talkanitsa (AT Racing) commence à perdre du terrain. Le Biélorusse rentre finalement au stand pour abandonner sur une rupture du système d'échappement.

La Porsche n°88 d'Alessandro Baccani jaillit de la quatrième position de la grille pour pointer en tête au départ, suivie par la Ferrari de Pianezzola et la Mercedes n°7 de Scuderia Villorba Corse. Détentrice de la pole position GT3, la Mercedes n°35 de Krypton Motorsport connaît un départ difficile et chute rapidement au classement.

En tête, la Norma n°3 suit de près la voiture de Graff, mais Kirmann ne peut se rapprocher suffisamment pour porter une attaque.

Après 25 minutes de course, la Ligier n°14 de RLR MSport part en tête-à-queue et sort dans le gravier au virage 9. Une neutralisation Full Course Yellow est alors instaurée pour lui venir en aide en toute sécurité.

La Direction de Course indique alors que la Porsche n°88 a effectué un départ anticipé. Celle-ci doit observer un drive-through, mais pas avant que la Ferrari n°8 n'ait repris la tête à la relance de la course.

La Norma n°30 de CD Sport doit rejoindre son stand pour faire réparer son panneau de feux arrière, endommagé lors d'un précédent incident.

Alors qu'il se faufile dans le trafic, Adrien Chila entre en collision avec la Ferrari n°51 de Spirit of Race. Il ne s'agit que d'un choc latéral des portières, les deux voitures poursuivent leur course mais Chila est jugé responsable de l'incident et se voit infliger à son tour un drive-through juste avant l'ouverture de la fenêtre obligatoire d'arrêt au stand.

La Ligier n°23 de United Autosports part en tête-à-queue et échoue dans le bac à gravier du virage 3, provoquant un deuxième Full Course Yellow 6 minutes avant la fenêtre d'arrêt au stand. Lors du feu vert marquant la fin de cette neutralisation, la plupart des pilotes se précipitent dans la voie des stands pour passer le volant à leur coéquipier.

La Ferrari n°8 est maintenant pilotée par Giacomo Piccini, solide leader et dixième du classement général. La Norma n°39 reprend la piste avec à son volant Nicolas Schatz. Mais le Français doit encore observer le drive-through infligé après l'incident avec la Ferrari n°51. Schatz reste en piste et est finalement signalé par les commissaires pour ne pas être passé par les stands pour cette pénalité. Il rentre au tour suivant et ressort en troisième position derrière le nouveau leader Laurents Hörr et Colin Noble.

Mais la Norma n°39 est pénalisée d'un deuxième drive-through pour ne pas avoir effectué le premier dans le délai imparti. Schatz se retrouve donc suivi de près par la Ligier n°24 de Wayne Boyd (United Autosports). Les deux voitures sont à la lutte pour la dernière marche du podium avant que Boyd ne prenne le meilleur sur la Norma.

En GT3, le podium provisoire est le suivant : en tête la Ferrari n°8, suivie de celle de Mikkel Mac (n°71, Luzich Racing) et de la Porsche n°88 de Riccardo Pera. Ce dernier parvient à rattraper et à passer Mac pour le gain de la deuxième place, mais compte tout de même 20 secondes de retard sur Piccini et sa Ferrari.

Ross Gunn est quatrième de la catégorie GT3 et précède la Mercedes n°54 de Yannick Mettler (SPS Automotive Performance). Gunn est plus rapide que Mac et réduit l'écart à moins d'une seconde mais la Ligier n°55 de Michele Rugolo (Spirit of Race) se retrouve intercalée entre la Mercedes et la Ferrari.

Le Britannique ne parvient pas à trouver l'ouverture sur la Ligier et doit en outre contenir les assauts de la Mercedes n°55. Gunn parvient à conserver sa quatrième place sans toutefois réussir à passer la Ligier.

Le drapeau à damier conclut cette première course de la Michelin Le Mans Cup sur le circuit de Barcelone-Catalunya, saluant la victoire de la Norma n°3 de Laurents Hörr (DKR Engineering) avec 16''8 secondes d'avance sur la Norma n°2 de Colin Noble (Nielsen Racing). La Ligier n°24 de United Autosports boucle en troisième position la 299e course de cette écurie, avec 7 dixièmes d'avance sur la Norma n°39 de Nicolas Schatz (Graff).

En GT3, Sergio Pianezzola et Giacomo Piccini montent sur la plus haute marche du podium pour la deuxième fois cette saison. Le duo italien devance la Porsche n°88 de Riccardo Pera et Alessandro Baccani (Ebimotors) de 9''2 secondes et la Ferrari n°71 de Mikkel Mac et Fabien Lavergne (Luzich Racing) de 31''6 secondes.

CLIQUEZ ICI pour découvrir tous les classements

 

Prochaine course

SPA-FRANCORCHAMPS RND

21 Septembre

Classement 2019
Sur les réseaux sociaux